« ESS : l’efficacité nouvelle »

11/12/2017

Plus de 350 leaders de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS), dirigeants, entrepreneurs, star-upers mais aussi des élus nationaux et locaux, des enseignants et chercheurs venus de plus de 40 pays des différents continents, se sont rassemblés à Archamps (Grand Genevois) du 6 au 8 décembre 2017 afin d'explorer l'apport de l'ESS à la société et de réfléchir ensemble à la façon d’en accroitre l’impact.

Ils ont constaté que l’ESS est efficace car elle répond clairement à des besoins des populations et apporte des solutions aux grands défis sociaux, climatiques et civiques actuels. Elle possède un patrimoine de valeurs partagées par des acteurs sur tous les continents. Ces valeurs, sont celles de la démocratie, l’équité et la solidarité mais aussi celles de la compassion, la responsabilité, la créativité et l’ingéniosité pour favoriser l’épanouissement de tous et protéger la dignité humaine.

Concernant d’ores et déjà plus d’un milliard de personnes dans le monde elle est un acteur mondial incontournable. C’est grâce, de plus, à ces valeurs ancrées dans son ADN que l'ESS a démontré sa résilience face à la crise financière de 2008 et 2011.

Les participantes et participants se déclarent déterminés à continuer à co-construire et consolider l’ESS. Elle est, en effet, un mécanisme de la société civile qui ouvre de nouvelles voies de développement. Ayant obtenu une plus grande reconnaissance par la communauté internationale, notamment au sein du Nouvel Agenda Urbain des Nations Unies, ils veulent avec "Economie Sociale et Solidaire-Forum International" visibiliser ses acquis afin de faciliter son changement d’échelle et donc à faire autant évoluer son modèle pour en accentuer l'efficacité qu’à le diffuser.

Les engagements pris par les Nations le 25 septembre 2015 au siège des Nations Unies à New York d'atteindre d'ici 2030 les Objectifs de Développement Durable (ODD) et les autres plans d'action transformateurs adoptés par la communauté internationale tels que l'Accord de Paris sur le changement climatique, le Nouvel Agenda Urbain en conclusion de la Conférence Habitat III de 2016 à Quito en Equateur et le projet de décennie d’exploitation agricole familiale (2018-2028) seront d’autant mieux atteints qu’ils s’appuieront sur l’ESS qui a toujours agi en ce sens.

L'ESS, ont-ils ajouté, non seulement regroupe une pluralité de structures (coopératives, mutuelles, fondations, etc.) impliquées dans de multiples secteurs d'activités (commerce, fabrication, services, finance, agriculture, etc.), mais attire de plus en plus de nouveaux autres acteurs qui intègrent ses principes (entreprises sociales et environnementales, logiciels libres, recherche, logiciels, etc. en open source)... Tous ont en commun des pratiques efficaces qui donnent la priorité à l’humain sur le capital, permettant de servir leurs membres et l'ensemble de la communauté, de réinvestir leurs profits dans l'objet social de l'entreprise et de fonctionner selon une gouvernance démocratique et participative. Ainsi elles contribuent à construire un système socio-économique pérenne à même de répondre aux besoins et à l’épanouissement des générations présentes tout en tenant compte les besoins et aspirations des générations futures.

Les participantes et participants invitent les décideurs politiques et économiques ainsi que l'ensemble des citoyens à reconnaître et examiner de près l'efficacité plurielle de l'ESS et donc à mettre à profit son intelligence collective et son énergie créative.

C’est pourquoi avec ESS-FI, elles et ils appellent l’ESS à renforcer encore son efficacité par :

1) plus d‘entrepreneuriat et d’innovation de la part de l’ESS au service du développement durable

2) plus de gouvernance démocratique, de partenariats (au sein de l’ESS, comme avec les collectivités publiques et d’autres acteurs privés) au service de la performance plurielle sociale, écologique, civique, économique);

3) le développement de nouvelles solutions sur leurs propres territoires répondant aux besoins des populations.

4) L’utilisation et la maîtrise des innovations (nouvelles technologies, économies numérique, circulaire…)  comme autant de leviers de son développement.

A l'issue de ces trois journées "Economie Sociale et Solidaire Forum International" a décidé lui-même de faire évoluer son propre modèle, de s'ouvrir plus largement aux nouveaux acteurs de l'ESS, à renforcer sa présence sur les différents continents.

Thierry Jeantet,
Président ESS-FI

Revenir

Commentaires

Ajoutez un commentaires